dimanche 9 septembre 2007

Winners & Loosers

Eh voilà, encore une semaine riche en évènements avec des gagnants et des perdants...

L'évènement principal c les élections chez nous dont il y a beaucoup à retenir...

Tout d'abord, et si j'en crois les posts que j'ai pu lire pendant cette année, beaucoup de bloggeurs sont rassurés...Pourquoi? Bah parce que leur bête noire, alias le PJD, n'a pas obtenu la majorité écrasante qu'il espérait...

(c'est l'ironie du sort: après que quelques membres de ce parti ait montré leur sympathie pour les victimes du Tsunami, ils en espéraient un lors de ces élections...eh bah le raz de marée n'aura pas lieu...)

Mais si le PJD s'est contenté de la deuxième place derrière le parti de l'Istiqlal qui a obtenu le fruit d'une politique de proximité et de balayage du terrain à respecter puisqu'ils sont les seuls à avoir présenté des représentants du parti dans toutes les circoncription...

(Non, je n'ai pas voté pour ce parti que je n'apprécie pas vraiment, mais même si je l'aime pas je suis obligé de saluer la compagne qu'il a faite, et comment il s'est préparé pour ces élections !)

Mais le grand perdant reste le parti de l'USFP qui arrivé en 5ème position...c'est un revers cuissant qui montre que l'électorat a puni la gauche en général, et l'USFP en particulier, et qu'il était insatisfait de son travail...

L'électorat qui ne s'est prononcé qu'à 35 % environ alors que les 65 % ne se sont pas présenté aux bureaux de vote...

Si les uns estiment que c'est le taux le plus bas de l'histoire du Maroc, les autres -y compris votre humble serviteur- pensent que cela a toujours été le taux normal mais les banquets, l'achat des voix et les autres manoeuvres hors la loi avaient toujours tiré le taux vers la hausse...

Ce taux montre que les marocains ne sont pas des cons, et qu'on peut pas berner les gens éternellement avec des promesses intenables et des discours à la noix...Comme toujours il y a des gens dont le fair play n'est pas le point fort comme quelques journalistes qui disent que les marocains ne s'intéressent pas à la politique ou comme le PJD estimant que l'abstentionsime l'a handicapé...

(Non mais quels loosers ces mecs !)

Non messieurs, à mon humble avis, en absence de personnes poltiques possédant un charisme et un programme qui tient la route, si on ne débat pas des vrais problèmes des marocains, on évoque pas les points sensibles et les sujtes qui fâchent...eh bien l'homme de la rue s'en tape de la politique !

On parle d'élections mais où sont les compagnes? les clivages gauche - droite? Est-ce en menant une compagne timide comme cette année qu'on arrivera à sensibliser les gens? Ce n'est pas en criant à mort aux islamistes et en ne proposant aucun programme qu'on peut gagner !!

C'est une leçon pour les politiciens qui sont invités à revoir leur copies, leurs méthodes de communications et leur discours politique pour accrocher et convaincre les citoyens..

Si l'Istiqlal a été la surprise de cette semaine, un autre personnage a lui fait un retour fracassant...

Eh oui Monsieur le Cancer a encore fait des ravages en emportant deux belles personnes qui nous ont charmé de leur vivant avec leur voix, leur engagement politique et leur beauté d'âme : la première est notre belle chanteuse marocaine Rajaa Belmlih qui s'en est allée dimanche dernier, et qui fut rejointe par le ténor italien Pavarotti le jeudi...

Tous les deux nous ont quitté après des années de souffrances, Puisse Dieu les accueillir au Paradis !

Posté par medlykos à 19:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Winners & Loosers

    inchalah romdhanek mabrouk et kol aam wenti bkhir

    Posté par Phèdre, mercredi 12 septembre 2007 à 15:48 | | Répondre
  • ramadan moubarak said b sa77a wa salama wa bach ma tmaniti

    Posté par Anima, mercredi 12 septembre 2007 à 20:34 | | Répondre
  • Phedre/Anima> Allah ibarek fikoum, inchallah yadkhoul 3likoum, vous et votre famille, basaha walkhir

    Posté par medlykos, vendredi 14 septembre 2007 à 21:41 | | Répondre
Nouveau commentaire