Un grand Monsieur s'en ait allé...

Il était un formidable crooner de jazz dont la joie de vivre et le rire si particuliers étaient extraordinaires...

Un rire qui cachait en vérité une incroyable finesse, une grande sensibilité, des chagrins dus à la perte de proches et d'ami(e)s...

Mon souhait le plus fort c'est que tu puisse rejoindre ton jardin d'hiver !!